Avertir le modérateur

04/12/2008

Hiver chez les Roms

En regardant par la fenêtre, on voit et entend les voitures qui passent tout près. C’est à quelques mètres de la circulation que la caravane de Maria a du déménager. Le 28 Octobre, la police est venue déloger les familles de Roms roumains installées sauvagement Porte de Valenciennes. La famille de Maria faisait parti des expulsés. Elle s’est établit au bord du boulevard Paul Painlevé, à quelques mètres de l’ancien emplacement. Romik, un ami de la famille se lamente : « Moi, je dormais dans une tente qu’un monsieur du quartier m’a donné. C’était mieux que dormir dans la voiture. Mais le jour de l’expulsion, les policiers ont tout arraché dans laisser le temps de la plier ».

Mais la chef de famille est préoccupée par un autre problème. « Plus de place, Plus de place ! ». Voila ce qu’elle explique en agitant les bras, agacée de s’entendre dire qu’il n’y a « plus de place » à l’école pour ses enfants. « Même en Roumanie, ils allaient à l’école pour apprendre à lire ». Elle insiste. Pour elle, c’est incompréhensible : dans ce pays qu’elle a fuit, où la situation est « très mauvaise » pour les roms, l’école était accessible à ses enfants. Selon Mathilde Tournaux, conseillère technique au cabinet du maire: «On manque à la fois de structures spéciales et de personnels pour pouvoir scolariser tout les enfants. Le but est qu’ils profitent d’un véritable enseignement et non pas qu’ils passent juste des journées au chaud ». Malgré cet état de fait, Maria ne s’avoue pas vaincue. « On va continuer à essayer avec le dossier scolaire» se résigne-t-elle, en caressant les cheveux de sa fille.

Dans la caravane, il fait bon malgré le froid à l’extérieur. Un vieux poêle des années 30, où l’on fait bruler du bois, trône désormais dans la roulotte. « On l’a trouvé dans la rue » raconte-t-elle, « il faut juste faire attention à ne pas se bruler en passant à côté ». Depuis que l’hiver s’approche, l’essentiel des activités a lieu à l’intérieur des caravanes. Il faut faire preuve d’une grande inventivité pour cohabiter à plusieurs dans si peu d’espace. Pour le café, il y a une mini-table qui circule de caravane en caravane, livré sur commande à celui qui reçoit. Au fond de la caravane, des couvertures sont pliées sur le lit. La petite Zara-Maria montre « c’est le matelas des enfants, je dors là avec mes frères et sœurs ». Maria et son mari quant à eux, dorment comme ils peuvent sur une petite banquette. «C’est pas facile » grimace Maria, en mimant que son mari est un géant. Toute la famille d’esclaffe. Mais Maria redevient sérieuse : «Pour l’école, qu’est ce que je peux faire ? ».

Anne Sophie Terral

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu