Avertir le modérateur

14/12/2008

Bienvenue chez les flamands... ou pas

Ne lui demandez pas s'il est fier d'être ch'ti ! « C'est quoi les Ch'tis ? Des illettrés buveurs, des cas sociaux... et au départ, ce sont des picards. » Depuis plus de 20 ans, Wido Triquet milite pour la reconnaissance de l'identité flamande, quitte à employer la violence. Le secrétaire national du mouvement flamand de France a d'ailleurs été condamné le 10 juillet dernier pour avoir menacé la vie du principal d'un collège de Dunkerque. Le nouveau nom du collège ne plaisait pas à Wido : on ne quitte pas Michel de Swaen, « poète flamand », pour Lucie Aubrac, « juive communiste ».

Flamand d'adoption

L'architecte retraité a pourtant la bonhommie d'un grand-père. Un peu grande gueule mais bienveillant. Le cheveu blanc, le crâne dégarni, Wido a le physique d'un homme qui ne se refuse pas de temps en temps une bière – flamande, de préférence. Curieusement, le militant flamand n'est cependant pas un natif de la région puisque Guy-Maurice Triquet est né à Paris en 1938. Le surnom Wido, traduction de Guy en flamand, ne viendra que plus tard. Il confesse même des origines picardes autant que flamandes, et avoue que ses parents ne lui ont guère parlé de leurs racines : « ils voulaient tourner la page ». Le futur militant a pourtant choisi l'architecture nordique pour sa maîtrise d'urbanisme. Si ses voyages dans l'Europe flamande le marquent, ce n'est qu'en 79 qu'il quitte Paris pour la Flandre. Il travaille alors pour l'agence d'urbanisme de Dunkerque.

La Flandre aux flamands

Quelques dix ans après son installation dans la région, Wido Triquet commence à militer activement pour la reconnaissance de l'identité flamande. Jusqu'à employer la violence, ne serait-ce que verbale : il est condamné à plusieurs reprises. Il met souvent sur le même plan sa région et l'Algérie des années 1950, découverte pendant son service militaire. « C'était l'ambiance d'un pays occupé. A Oran, il n'y avait qu'une vérité : Paris. Comme aujourd'hui pour nous, il n'y avait qu'une langue ». Et selon lui, éradiquer les particularismes conduit à la guerre. A l'image des indépendantistes algériens, le mouvement flamand a d'ailleurs fondé son « gouvernement provisoire de la République Flamande ». Wido n'a pas de mots assez durs pour qualifier les enseignants de la « gôche progressiste » et la « France colonisatrice », qui « refuse de reconnaître la langue flamande ». Pour ce résistant auto proclamé, le film de Dany Boon est une « campagne orchestrée pour éradiquer la culture flamande ». « Nous ne devons pas et nous ne voulons pas nous soustraire de la France. On veut juste réintégrer une culture locale », résume notre flamand. Il assure aussi n'avoir aucun lien avec l'extrême droite. Il n'empêche : « Les Français dehors, la Flandre aux Flamands ! »

Elisabeth Laneyrie et Catherine Bouteille

20:47 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Wido Triquet, "le secrétaire national du mouvement flamand de France" ?

Vous avalez tout ce qu'on vous donne à manger, vous ?
Bien sûr que ce marginal mégalomaniaque se présente comme ça, mais comment pouvez-vous tomber dans le panneau et lui donner l'importance qu'il désire ?

Il n'est secrétaire de rien du tout, son mouvement n'existe pas... Ce n'est pas parce qu'il signe ses lettres "mouvement flamand" qu'il a jamais représenté autre chose que lui même.
Vous avez rencontré qui que ce soit à part lui dans son "mouvement" fictif, avant d'écrire qu'il existe ?

Le minimum est de préciser qu'il "se présente" ainsi, mais là au présent de vérité et tout, vous retranscrissez ça comme faits établis.
Soit vous êtes un peu naïfs et vous reprenez pour argent comptant tout ce que le moindre ahuri raconte, soit vous montez sciemment le truc en épingle pour faire peur au quidam.

Écrit par : Tintin | 31/05/2009

Rép. Au quarteron français anti-france et pro-flandre 1)LOUIS XIV est bien loin
2°)les droits des GENS priment sur ceux
dU SOL (révolution française)
30) à DUNKERKE,on IGNORE BHV et ce qu'est le FLANDRE: L'arrogance numérique
flamande contre les droitS DEMOCRATIQUES de bourmestres élus mais non nommés,les logements sociaux attribués aux
copins flamands,les inspections flamingantes aux écoles à facilité...
.NE RALLIEZ PAS CETTE MAJORITE qui ne vous aime pas; RESTEZ PICARDS ET SOUTENEZ LA WALLONIE ET BRUXELLES au sein d'une REGION COMMUNE franco-belge

Écrit par : Claude QUINET | 07/01/2010

Rép. Au quarteron français anti-france et pro-flandre 1)LOUIS XIV est bien loin
2°)les droits des GENS priment sur ceux
dU SOL (révolution française)
30) à DUNKERKE,on IGNORE BHV et ce qu'est le FLANDRE: L'arrogance numérique
flamande contre les droitS DEMOCRATIQUES de bourmestres élus mais non nommés,les logements sociaux attribués aux
copins flamands,les inspections flamingantes aux écoles à facilité...
.NE RALLIEZ PAS CETTE MAJORITE qui ne vous aime pas; RESTEZ PICARDS ET SOUTENEZ LA WALLONIE ET BRUXELLES au sein d'une REGION COMMUNE franco-belge

Écrit par : Claude QUINET | 07/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu